Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 13 Mar, 2017 dans Authentique Voyager | 0 commentaire

Les jumelles-microscope, ça existe !

Les jumelles-microscope, ça existe !

Si on acquiert des jumelles de vue, c’est le plus souvent pour regarder au loin et ainsi rapprocher visuellement les objets afin de mieux en voir les détails. Le facteur 8 fois ou 10 fois des jumelles habituelles est d’ailleurs un facteur de rapprochement : grâce à elles, on voit les choses comme si elles étaient 8 ou 10 fois plus proches qu’en réalité.

Comme les jumelles sont faites pour voir de loin, elles ont toujours une distance sous laquelle elles ne peuvent plus produire une image nette : la distance minimale de mise au point. Sur les jumelles moderne, elle est de 2 ou 3 mètres et c’est davantage sur les anciens modèles. Quand on observe aux jumelles quelque chose qui se situe à moins de 5 mètres, on obtient d’ailleurs une double image. Notre cerveau ne parvient plus à superposer les deux images différentes produites par les tubes des jumelles. En termes techniques, cela s’appelle l’effet de parallaxe. C’est aussi pour cela qu’on essaie de loucher pour mieux distinguer ce que l’on a au bout du nez !

Les jumelles habituelles ne sont donc pas des instruments bien adaptés pour l’observation de près… mais il existe une exception !

Pentax Papilio : les jumelles-microscope

Ce modèle de la société japonaise bien connue a été spécialement conçu pour pouvoir observer aussi bien de près que de loin. D’abord, les Pentax Papilio II 8.5×21 donnent une image nette dès la distance de 50 cm. Ensuite, elles sont capables de « loucher », c’est à dire qu’elles ne donnent pas de double image à très courte distance.

Grâce à elles, on peut donc observer en tout confort des objets très proches tout en les rapprochant encore 8,5 fois. Elle produisent notamment des images magnifiques des fleurs et vous font littéralement plonger au cœur des corolles, parmi pétales et étamines. De même, elles permettent d’admirer dans les moindres détails les ailes des papillons ou des libellules, les élytres irisées des coléoptères ou la fourrure d’un bourdon couverte de pollen alors qu’il butine. Pour observer tous les animaux qui se laissent approcher, comme grenouilles et orvets, par exemple, elles sont idéales. Et même à la maison, elles font des miracles: vous ne verrez plus les poissons de votre aquarium avec les mêmes yeux !

De près et de loin

Tout en  étant de véritables « loupes » grâce à leur capacité à mettre au point de très près en grossissant 8,5 fois, les Pentax Papilio II 8.5×21 permettent aussi l’observation de loin, comme les jumelles habituelles. Comme elles sont,  de plus, compactes et légères, ce sont des jumelles polyvalentes et particulièrement agréables pour le voyage. Entre 50 cm et l’infini, aucun détail ne vous échappera plus, qu’il s’agisse d’un papillon à vos genoux ou d’un village de montagne dans le lointain !

TopOptics vous propose les Pentax Papilio II 8.5×21  prix attractif et pourra d’ailleurs vous conseiller, quel que soit le type de jumelles ou de longue-vue qui vous intéresse.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *