Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 31 Mai, 2017 dans Authentique vacances | 0 commentaire

Ce qu’il faut faire et ne pas faire avec ses jumelles en vacances

Au moment de boucler sac ou valise, on hésite parfois à emmener en vacances ses jumelles : résisteront-elles à l’humidité ? Que se passe-t-il si elles tombent dans le sable…? Globalement, les jumelles modernes sont des instruments robustes mais… trop, c’est trop ! Voici donc un tour de la question avec TopOptics, spécialiste du domaine.

Ennemi n°1 : les chocs

La chute, le choc violent sont les premières causes de problèmes. Un déplacement, même infime, des prismes intérieurs aboutit au résultat que les deux tubes ne visent plus exactement la même chose. C’est le problème de « double vue » ou de parallélisme très fréquent et qui est généralement réparable, mais qui demande de renvoyer les jumelles chez un spécialiste et de payer la facture car ce n’est jamais réparé sous garantie. Donc, il est impératif d’éviter absolument chutes et chocs et de ne pas confier les jumelles à de trop jeunes enfants. A noter que les fortes vibrations, par exemple sur le porte-bagages d’un vélo ou dans un coffre de voiture, peuvent avoir le même effet désastreux. Pour les transporter, laissez vos jumelle dans leur étui, il les protégera.

Ennemi n°2 : les griffes

Griffer les lentilles est un autre souci fréquent. Si les griffes sont légères et situées sur une lentille d’objectif, elles n’ont pas d’effet. Mais sur une lentille d’oculaire, elles se voient fort à l’usage. Les griffes se produisent souvent lors du nettoyage : une poussière de matériau dur comme un grain de sable, est coincée entre la lingette et la lentille, et vient rayer celle-ci. Or, changer une lentille ne peut s’envisager que pour des jumelles de haut de gamme. La solution est d’une part de ne pas frotter les lentilles sans besoin réel, et ensuite de toujours commencer par souffler vigoureusement pour chasser les poussières, avant de frotter. Chez TopOptics vous trouvez des conseils de nettoyage plus détaillés.

Et l’eau ?

Des jumelles étanches (waterproof) ne craindront pas l’eau. Si elles sont très sales, par exemple recouvertes de sable, un bonne méthode est même de les passer sous le robinet pour les en débarrasser. Mais attention, certains modèles sont seulement résistant à une petite aspersion d’eau (weatherproof), et d’autres pas résistants du tout ! Si vous avez des jumelles dont la forme présente des sortes d’épaules, prudence : elles ne sont probablement pas étanches. Si vos jumelles sont plus modernes et de forme droite, il est vraisemblable qu’elles le soient, mais ce n’est pas le cas pour les modèles très économiques. Soyez attentifs, car de l’eau dans les jumelles est un fléau.

Pas de solvants

N’utilisez jamais de solvant agressif, comme l’acétone notamment, pour nettoyer vos jumelles. Cela peut affecter la peinture, le revêtement et même les traitement extérieur des lentilles. Un nettoyant doux pour lunettes, ou simplement la buée sont ce qui convient le mieux.

Si vous les traitez bien, vos jumelles seront les compagnes de vos loisirs durant des années !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *