Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 19 Avr, 2018 dans Authentique Voyager | 0 commentaire

Une paire de jumelle, un outil indispensable pendant les vacances

Une paire de jumelle, un outil indispensable pendant les vacances

Quand on cherche à acheter des jumelles de vue avant de partir en voyage, on est confronté à un choix énorme. Les magasins n’ont souvent pas ce qu’il vous faut et beaucoup de vendeurs internet ne vous aident guère à bien choisir. Jetons un coup d’œil aux pièges à éviter si l’on veut faire un bon achat.

Piège n° 1 : acheter le moins cher

Ne confondons pas achat bon marché et achat sage… Les jumelles à 2 sous sont équipées de prismes en plastique, ont une image affreuse, sont super-fragiles. Il existe cependant des modèles économiques avec un excellent rapport qualité-prix, mais pour les identifier, il faut se faire conseiller par un spécialiste, comme TopOptics.

Piège n°2 : plus ça grossit, mieux c’est

Des jumelles qui rapprochent 15 ou 20x, c’est séduisant… Sauf que leur champ de vision est tellement étroit qu’elles sont inutilisables sans être posées sur trépied et que leur luminosité est très faible. Pour une image brillante et une utilisation confortable, choisissez des jumelles qui grossissent 8 à 10 fois, jamais plus.

Piège n° 3 : les jumelles zoom

Un grossissement variable semble une solution pratique, mais un bon zoom coûte très cher. Sur les modèles économiques, ils sont peu fiables, avec un champ de vision étroit et une image grisâtre. Les jumelles zoom sont à éviter.

Piège n° 4 : des jumelles qui font aussi caméra

C’est un attrape-nigaud ! L’objet combine des petites jumelles de bas de gamme avec une caméra-jouet qui ne profite en aucun cas du facteur de rapprochement des jumelles. 100% décevant.

Piège n° 5 : les jumelles autofocus

L’autofocus, c’est pour les objectifs photos, en jumelles, cela n’existe pas. Ce que l’on vous vend pour du hightech est un objet primitif sans aucune mise au point et dont l’image est plus ou moins nette entre environ 15-20 m et l’infini. C’est d’un usage extrêmement limité.

Piège n° 6 : les lentilles de couleur rouge

Certaines pubs mettent en évidence des lentilles aux forts reflets rouges, comme s’il agissait d’une avancée technologique. Au contraire, cela se traduit pas une image verdâtre ! Les véritables bonnes jumelles ont des traitements de lentilles très discrets, presqu’invisibles.

Piège n°7 : les jumelles infrarouges à vision nocturne

Il existe des instruments qui captent les rayons infrarouges, c’est à dire la chaleur, mais ce sont des objets extrêmement coûteux. Il existe aussi des instruments de vision nocturne qui sont des amplificateurs de lumière assistés d’une petite torche à lumière rouge. Mais ne vous laissez pas berner : les jumelles bon marché à lentilles rouges ne sont rien de tout cela, quoi qu’affirme le vendeur. Des jumelles de format adéquat peuvent cependant être très lumineuses et donner de bons résultats à l’aube et au crépuscule, si c’est ce que vous recherchez.

Bref, pour acheter sans risque de vous tromper, adressez-vous à un véritable spécialiste comme TopOptics qui vous conseillera dans votre intérêt.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *