Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 23 Jan, 2017 dans Authentique France | 0 commentaire

Bien choisir ses jumelles pour le voyage

Jumelles Olivon

Des jumelles pour voyager ? Evidemment !

Examiner un village typique à distance, admirer des détails architecturaux, observer les us et coutumes des habitants sans déranger, voir de près oiseaux et fleurs… mille bonnes raisons d’emmener des jumelles en voyage. Encore faut-il bien choisir car l’offre est abondante. Or, il en va des jumelles comme des chaussures : on ne peut demander aux escarpins ce qu’on demande aux  godasses de trekking !

Les chiffres clefs

Les marques affublent leurs jumelles d’une profusion de sigles divers, mais ce qui déterminera les caractéristiques essentielles sont deux chiffres tels que 8×24 ou 10×42. Le premier indique le facteur de rapprochement des jumelles, et le second le diamètre de leur objectif, en millimètres (l’extrémité la plus large). Pour pouvoir utiliser les jumelles efficacement et confortablement, il ne faut jamais opter pour des grossissements hors de la fourchette entre 8 et 10 fois. Plus petit, c’est faible, et plus gros, le champ de vision est tellement étroit qu’il faut un appui ou un monopode pour se stabiliser.

Le diamètre de l’objectif définit la luminosité des jumelles, mais aussi leur taille et leur poids. Par exemple des 8×24 sont des mini-jumelles compactes et légères mais très peu lumineuses.  En l’absence de soleil, leur image est grise et sans contraste.  A l’opposé, des 8×56 sont ultra-lumineuses, mais pèsent plus d’un kilo. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, consultez un site spécialisé.

Le format idéal pour le voyage

Un voyage n’est pas l’autre. Si vous faites un trekking où chaque gramme compte, des mini-jumelles de type 8×24 seront peut-être le meilleur choix, mais sachez qu’elles ne sont jamais confortables à utiliser et restent souvent assez peu performantes.

Le format 8×32 est très agréable. Encore raisonnable en poids et volume, il offre une belle luminosité et un champ de vision large. En mains, les 8×32 sont des jumelles plaisantes.

Si vous êtes plus branché sur l’observation de la nature, un format de type 10×42 vous conviendra parfaitement. Il est performant et lumineux, mais déjà un peu plus lourd et encombrant.

Et les prix ?

Ils varient  énormément, entre les jumelles super-économiques à quelques dizaines d’euros et le sommet de gamme à plus de 2000 €. Et comme pour tout, on en a généralement pour son argent. Mais à partir de 100 €, vous trouverez des modèles compacts (type 8×34 ou semblable) corrects. Comptez 150 € minimum pour des 8×32 de bon niveau et 200 € pour de bonnes 10×42.

Pièges et bons conseils

Le net et certains magasins regorgent d’offres pour des jumelles et on y rencontre le meilleur comme le pire. Les modèles médiocres, voire simplement inutilisables en pratique, abondent, souvent camouflés derrière des noms et slogans alléchants. Si on ne s’y connaît pas bien, mieux vaut s’adresser à un revendeur expérimenté et spécialisé comme la société TopOptics qui propose un large choix d’instruments sélectionnés pour leur rapport qualité-prix et conseille ses clients.

Et n’oubliez pas qu’acheter de bonnes jumelles n’est pas gaspiller son argent : c’est mieux valoriser ses voyages !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *