Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 26 Sep, 2019 dans Authentique Asie | 0 commentaire

Les 4 activités insolites à faire lors de son voyage au Kirghizistan

Enclavée entre les montagnes à l’est par la chaine du Tien Shan avec la frontière chinoise et à l’ouest avec les chaînes du Ferghana et du Pamir, la Kirghizie est un pays peuplé par les nomades qui disposent d’une richesse naturelle à couper le souffle.

Sans accès à la mer, le Kirghizistan n’est pas une destination pour les passionnés de sports aquatiques. En revanche, si vous recherchez une destination pour faire des activités outdoor au cœur d’un environnement verdoyant et partager le quotidien des nomades, vous avez trouvé votre paradis. Lors de votre voyage au Kirghizistan, vous pourrez vous initier à différentes activités insolites que vous trouverez dans cet article.

 

1 –  S’envoler en parapente au Kirghizistan

Prenez un peu d’altitude pour prendre un grand bol d’air frais au Kirghizistan.

Les conditions météorologiques entre juin et aout sont favorables aux anticyclones, et les reliefs montagneux de la Kirghizie se prêtent totalement à la pratique du parapente.

Vous pouvez organiser un voyage parapente si vous êtes déjà autonome en venant avec votre matériel. Si vous souhaitez découvrir cette activité, vous pourrez vous initier dans un vol en bi-place pour admirer la vue splendide depuis le ciel.

 

2 – Monter une yourte

Quand on voyage au Kirghizistan c’est aussi pour partager des moments avec la population nomade, vivre leur quotidien, les aider dans leurs missions, pour connaitre le déroulement de leur journée.

La yourte pour les nomades, c’est un symbole très fort de la culture kirghize et ils l’utilisent beaucoup pendant la période estivale, lorsque les éleveurs emmènent le bétail sur les rives des lacs ou dans les pâturages. En voyageant avec une agence locale, vous pourrez lors de votre itinéraire, passer la nuit chez l’habitant qui vous permettra de découvrir la fabrication traditionnelle des yourtes kirghizes et de s’immerger dans leur culture.

On peut souvent confondre la yourte kirghize à la yourte mongole. Pourtant elles sont bien différentes et sont  construites en fonction du climat des deux pays et des conditions météorologiques que l’on peut trouver. De la neige et du froid dans les montagnes du Kirghizistan et des éventuelles tempêtes de sable ou de neige dans les steppes mongoles.

 

 

3 –  Assister au festival de la Fauconnerie

L’un des évènements les plus traditionnels du Kirghizistan est le festival de la fauconnerie, qui se déroule chaque année au début du mois d’Aout.

Au sud du lac Issyk-Kul, la petite ville de Bokonbayevo se transforme en manifestation culturelle et spectacles folkloriques pendant plusieurs jours.

Le festival vous offre la possibilité de découvrir les démonstrations d’aigles et de faucons, des jeux traditionnels mettant les oiseaux à l’honneur, et des spectacles et concerts.

Aujourd’hui la chasse à l’aigle est devenue une activité pour le plaisir. À l’époque, les oiseaux de proie bien dressés étaient en mesure de nourrir tout le village.

Cette fête est un dépaysement total et le meilleur moyen de vivre pleinement son voyage au Kirghizistan.

 

4 – Randonner à Cheval

Insolite ou plutôt incontournable, la randonner à cheval est tout de même la principale activité qu’il ne faut pas manquer lors de son séjour en terre kirghize. Source de vie, source de joie et moyen de transport le plus sûr pour parcourir le pays, le cheval est un symbole pour le Kirghizistan. Les enfants apprennent à le monter dès leur plus jeune âge, puis ils se nourrissent de Koumis, lait fermenté de la jument. Le cheval est également utilisé pour les fêtes nationales.

Un voyage à cheval, c’est un voyage à mobilité douce, c’est un voyage ou l’on prend son temps, ou l’on apprécie la beauté des paysages, un voyage que l’on rythme selon ses envies.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *