Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 7 Août, 2017 dans Authentique Asie | 0 commentaire

Découvrir l’Himalaya le temps d’un trek

Découvrir l’Himalaya le temps d’un trek

L’Himalaya est une chaîne de montagnes qui découpe 5 pays, à savoir la Chine, l’Inde, le Népal et le Bhoutan ainsi que le Pakistan. Elle est à visiter le temps d’un trekking. Au cours de cette activité, ceux qui voyagent en famille pourront explorer l’Himalaya indien de l’Ouest. Ce territoire peut être découvert pendant une randonnée de 2 à 10 jours. À noter que les marches ne présentent pas de difficulté et peuvent être effectuées par des enfants. Lors de leur circuit, les aventuriers seront émerveillés par la beauté du paysage de cet endroit. Ils auront aussi l’occasion de s’imprégner dans la vie quotidienne des résidents qui vivent dans les différentes régions de l’Himalaya. Ils dormiront également chez les habitants, une expérience qui plairont aux petits et grands.

Le Ladakh, un des hauts lieux touristiques de l’Himalaya indien de l’Ouest

Durant leur trek, les bourlingueurs visiteront le Ladakh. Hymalayan Ecotourism, le spécialiste de l’écotourisme pour l’Himalaya occidental, définit cet endroit comme l’une des régions les plus fascinantes du territoire. Cette destination himalayenne est localisée dans la partie nord du Jammu et Cachemire indien. Avec une superficie d’environ 60 000 km², elle est caractérisée par des chaînes de montagnes et des hauts plateaux désertiques. Elle attise la curiosité des aventuriers de par son immensité, son isolement, ses traditions ainsi que la convivialité de ses habitants.

La vallée du Spiti, terre de religion et de culture

Non moins que le Ladakh, la vallée du Spiti offre des merveilles à couper le souffle. Elle est l’une des régions peu peuplées et isolées de l’Himalaya indien de l’Ouest. Frontalière avec le Tibet, elle est influencée par la culture de ce dernier. Elle constitue également un centre spirituel pour les bouddhistes. En 2006, ses paysages apparaissaient dans le film Milarépa, un conte d’aventure biographique d’un Yogi. Durant leur trek, les globe-trotters ne passeront pas à côté du monastère de Key et celui de Tabo qui est l’un des plus vieux monastères au monde et l’un des préférés du Dalaï-Lama 3.

Le Great Himalayan National Park, l’un des sites à ne pas manquer en Himalaya de l’Inde de l’Ouest

Lors de leur trek dans l’Himalaya, les randonneurs peuvent, par exemple, explorer le Great Himalayan National Park, l’un des parcs naturels les plus préservés de la chaîne de montagnes. Ce site abrite le bureau d’Himalayan Ecotourism. Il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014. Il s’étend sur une superficie de 1,171 km² et a une biodiversité étonnante. Au cours de leur circuit, les bourlingueurs pourront observer des moutons, des léopards, des cerfs, des ours bruns de l’Himalaya et tant d’autres encore. Pour apercevoir ces animaux, il faut privilégier l’automne, notamment de septembre à novembre. En effet, durant cette période, ces mammifères se déplacent dans les basses altitudes. Mis à part cela, le Great Himalayan National Park est aussi célèbre pour Sainj. Cette vallée, avec sa rivière, constitue un lieu de détente pour les amateurs de dépaysement.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *