Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 10 Août, 2018 dans Authentique Madagascar | 0 commentaire

3 spécialités traditionnels à tester lors de votre voyage à Madagascar

3 spécialités traditionnels à tester lors de votre voyage à Madagascar

La cuisine malgache a été créée sous l’influence des traditions gastronomiques Malaisiennes et Africaines (les ancêtres des peuples malgaches). Elle s’apparente aussi à celle des créoles, généreuses et épicés. Madagascar est une terre très fertile et possède alors de nombreuses épices. Celles qui sont le plus utilisés sont le piment, le poivre vert, le gingembre, le curcuma, la cannelle et la vanille. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les trois plats malagasy à tester durant votre voyage à Madagascar.

1- Le ravitoto 

Le ravitoto est un plat malagasy souvent accompagné de riz et de rougail. Cette spécialité est en fait des feuilles de manioc pilées (« ravitoto ») mélangées à de la viande de cochon (« henakisoa »). La manière de le cuisiner dépend de la région et des ingrédients que l’on y trouve. Sur les Hauts Plateaux, ils mélangent le ravitoto avec de la viande de porc, assaisonné avec de l’huile et de l’ail.  Si vous êtes végétariens, ce n’est pas grave, vous pouvez gouter le ravitoto mélangé à de l’arachide. Or, pour les côtiers de l’île, le ravitoto est habituellement cuit avec du lait de coco. Il faut savoir que la plupart des côtiers malgaches ne mange pas de viande de porc à cause des tabous (beaucoup de tabous interdisent de se baigner si on a mangé de la viande de porc avant). Attention, le ravitoto est lourd et difficile à digérer, il faut éviter de le manger le soir ou le midi si une bonne session de sport vous attend dans la journée.

2 –  Le vary amin’anana 

Le vary amin’anana est du riz cuit directement avec des brèdes (cresson). Sa cuisson est en bouillon. Les assaisonnements et les accompagnements dépendent du cuisinier, certains mettent du persil, du gingembre et de l’ail. On peut y ajouter aussi de la viande hachée ou des « patsa » rouges (des petits poissons sechés) ou bien du kitoza ou des saucisses. Le kitoza, ce sont des filets de zébus ou de porcs assaisonnés avec du poivre, du gingembre, de l’ail et un peu d’huile. Le vary amin’anana se sert pour le dîner surtout pendant l’hiver, il remplace parfaitement la soupe. Pour ceux qui ont trop abusé de la fête la veille, vous pouvez vous rendre dans une gargotte pour le déguster, il parait que sa redonne de l’énergie !

3 –  Le hen’omby ritra 

Le hen’omby ritra est un plat à base de viande de zébu cuisiner avec beaucoup d’assaisonnement. Il est cuit pendant une longue durée jusqu’à ce qu’il soit très tendre. Les malgaches aiment beaucoup le gras de la viande. Ce plat se consomme avec du riz blanc pas trop cuit. On peut également cuisiner des achards de légumes pour alléger le plat. Pour info, la viande de zébu est une viande noble pour les malgaches. Le zébu est sacré et autrefois, ils ne le mangeaient que pendant les fêtes. De nos jours, on peut trouver le hen’omby ritra dans les restaurants ou dans les bistrots.

A part ces trois plats succulents, quand vous allez voyager sur les côtes de la Grande Ile, n’oubliez pas de savourez les spécialités locales. Du poulet cuitent vanille, des fruits de mer et du poisson fraichement pêché cuit dans du lait de coco, des gros crabes (drakaka) ou encore des camarons et langoustes ! C’est un festin à qui ne vous coutera pas plus de 5 euros si vous aller dans les petits restaurants locaux (hotely). Madagascar offre une cuisine assez variée, vous allez vous régaler !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *