Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 23 Mar, 2018 dans Authentique Europe | 0 commentaire

Voyager en Europe : ce qu’il faut savoir sur l’ETIAS

Voyager en Europe : ce qu’il faut savoir sur l’ETIAS

D’ici 2020, tous les voyageurs qui autrefois étaient dispensés de visa à l’occasion d’un séjour temporaire dans l’espace Schengen devront demander une autorisation électronique de voyage. Similaire au système ESTA des États-Unis, il s’agit d’une formalité qui sert à renforcer la sécurité des pays membres de l’UE et des signataires de l’accord Schengen.

L’autorisation de voyage électronique : les principaux concernés et les objectifs

En 30 ans, l’espace Schengen a connu une réelle évolution. Plus de 26 pays ont signé l’accord du libre-échange et le marché du tourisme est en constante croissance. Mais la crise migratoire et les attentats terroristes menacent désormais la sécurité de l’UE. De 2015 à 2017, près de 2 millions d’entrées clandestines ont été recensées et plusieurs États ont été la cible des terroristes. Ces contrariétés ont alors mis en évidence les lacunes du système établi par l’UE. Sous la pression des évènements, de nombreuses mesures ont été adoptées.

En 2016, afin d’assurer le renforcement des contrôles frontaliers et de  remédier aux menaces potentielles de sécurité, il a été décidé que d’ici 2020  l’Europe s’alignera à la politique de contrôle des étrangers des États-Unis. Une autorisation de voyage électronique sera exigée pour tous les voyageurs venant des États tiers. Baptisée  ETIAS, cette formalité s’applique à tous les citoyens venant des pays non membres de l’UE qui sont normalement exemptés de visa.

L’ETIAS : une démarche rapide et facile

D’ici 2020, les Américains, les Canadiens ainsi que les ressortissants de certains pays européens doivent obtenir une autorisation ETIAS pour circuler librement au sein de l’espace Schengen. Cette pièce administrative permettra aux voyageurs de voyager dans un pays membre de l’UE pour des raisons touristiques ou médicales. Le séjour ne doit pas dépasser les 90 jours et ne peut pas être prolongé, quels qu’en soient les motifs.

Afin de faciliter la délivrance de cette pièce, les démarches s’effectuent  uniquement sur internet. L’intéressé devra se connecter au site officiel ETIAS. Le touriste devra remplir un formulaire par des informations élémentaires. Les opérateurs en ligne réaliseront ensuite une analyse approfondie en s’appuyant sur une base de données préalablement établie. Ceci permettra alors de renforcer la protection contre les fraudes d’identité. Si aucun problème n’a été relevé, le visa UE ETIAS sera remis au demandeur dans les 72 heures qui suivent le payement et sera valide pendant 5 ans. Le montant à payer n’a pas été fixé jusqu’à maintenant. Mais, la somme demandée ne devrait pas excéder une dizaine d’euros.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *