Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 21 Fév, 2018 dans Authentique Europe, Authentique France | 0 commentaire

Voyager à vélo sur un col

Voyager à vélo sur un col

Voyager n’est pas que synonyme de farniente et détente, cela peut aussi être un concentré d’effort et d’expériences nouvelles. Parmi ces expériences, grimper à vélo le long d’un col célèbre pour ce genre de travail est tout à fait populaire en ce moment. Le vélo est à la fois un sport dur et facile à faire. Cependant, grimper le long d’un col connu pour sa difficulté comme le col du Tourmalet reste un défi en soi.

Découvrir un col célèbre pour être un parcours de course de cyclisme

Faire du sport est l’actuel dada de la société humaine. Il s’agit d’avoir des activités saines pour pouvoir rester en bonne santé et avoir une excellente condition physique. Parmi les sports les plus populaires, le vélo se place en bonne place. Et quoi de mieux que de voyager à vélo sur un col connut pour ce genre d’activité physique. Les Pyrénées françaises sont d’ailleurs une destination prisée, et surtout le col du tourmalet qui se trouve en plein cœur des Pyrénées centrales françaises. En plus, la réputation de ce col n’est plus à faire puisqu’il s’agit d’une partie du parcours du mythique tour de France de cyclisme. Pour ce qui est du col du Tourmalet à proprement parler, les interlocuteurs peuvent savoir qu’il se trouve seulement à quelques dizaines de kilomètres du Sud de Tarbes. Cela signifie que le col dont il est question ici se situe dans le département des Hautes-Pyrénées. D’ailleurs, petit renseignement pour les interlocuteurs qui veulent visiter les environs et pousser plus loin leur balade à vélo, le col permet de relier deux villages situés dans les parages. De plus, c’est l’un des cols pour ne pas dire le plus haut col routier du côté des Pyrénées puisqu’il culmine à plus de 2115 mètres d’altitude. Pour ce qui est de la signification du nom de ce col, col du Tourmalet signifie de façon littérale « mauvais détour ».

Une ascension de col à préparer

Pour les interlocuteurs qui veulent se lancer dans l’ascension du col de Tourmalet, quelques informations sont à retenir, de même qu’une bonne préparation est à faire. Pour commencer, même si le col du Tourmalet est l’un des cols les plus franchis par les cyclistes du Tour de France depuis la première fois dans les années 1910, cela reste un parcours intéressant à faire. Que ce soit pour les cyclistes amateurs, les cyclistes professionnels ou les familles en voyage. Bien sûr, il y a des périodes ou le col est fermé en raison des conditions météorologiques, surtout que le col est enneigé durant les périodes de l’hiver. Pour ce qui est de l’ouverture périodique du col, les interlocuteurs peuvent s’y rendre en général durant la période de juin à mi-novembre. Pour ce qui est de la préparation, elle est de mise en toute circonstance pour éviter les accidents de parcours. Surtout que le col du Tourmalet présente une ascension légèrement plus difficile qu’il n’y parait. Les interlocuteurs doivent se préparer à avoir une maitrise de leur moral ainsi que de leur physique. Bien sûr, ce genre de préparation ne se fait pas du jour au lendemain. Surtout que l’interlocuteur doit prendre en compte plusieurs données, dont l’altitude, son endurance, les conditions de montagne comme la température, le vent ou même les pentes abruptes. Il y a aussi le matériel qui va être utilisé. Pour cela, l’interlocuteur peut se renseigner sur les sites web qui y sont dédiés.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *