Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 23 Avr, 2018 dans Authentique Europe | 0 commentaire

VOYAGE AU CŒUR DE LA RÉGION DE BOHÊME

VOYAGE AU CŒUR DE LA RÉGION DE BOHÊME

La république Tchèque et la région de Bohême, terre de tradition verrière, sont le cœur d’un artisanat unique en son genre. Le cristal, mélange de silice, de potasse et de plomb, est ici travaillé avec le plus grand soin. Un art ancestrale, remontant au XIe siècle.

L’HISTOIRE DE BOHÊME :

Ce n’est qu’au XVIIIe et XIXe que l’industrie du verre s’est véritablement développée en République Tchèque. C’est le seul pays d’Europe à posséder une histoire et une tradition aussi longue avec le verre et le cristal. Bohême est ainsi considéré comme un lieu de naissance de l’artisanat verrier.

Réputé par la qualité de son verre, rendu possible grâce au sable situé dans les Monts des Géants (les Sudètes), les verriers de l’époque étaient entourés de matières premières de haute qualité pour la réalisation de cristal. Ainsi, les larges forêts luxuriantes alimentaient les fours, la silice et la potasse permettant de devenir fondant du verre.  Des conditions plus que favorables, qui ont permis d’atteindre des sommets dans l’art du verre.

Étroitement relié à l’histoire du Moyen Âge et au règne du roi Charles IV, les deux grandes verreries de l’époque se situé en Bohême en en Italie, à Murano. Murano était réputé pour la qualité de sa verrerie artistique. Charles IV eu la brillante idée d’inviter les verriers de Murano à Prague.  Ces derniers ont fabriqué des vitraux avec les ressources locales. Le résultat fut spectaculaire, et donna des idées aux verriers de Bohême.

Avec le développement des moyens de transport, le cristal de Bohême se fait connaître, et conquis de nouveaux marchés. Au départ, la verrerie de Bohême produisait essentiellement un verre de forêt, qui avait la particularité d’être teinté de vert. Le développement de nouvelles verreries eut en conséquence une concurrence accrue, permettant l’apparition de nouvelle technique de production, et la mise sur le marché du verre blanc, autrement dit le cristal clair.

Très vite, Bohême sera considéré comme une région spécialiste de la taille du cristal. Grâce à l’arrivée de nombreux tailleurs de pierre, ce savoir-faire sera partagé au tailleur de cristal. Maitrisant à la perfection le geste, les tailleurs de cristal, grâce à une meule, créent des décors d’un geste précis, accompagné d’une dextérité folle.

DÉVELOPPEMENT ET INFLUENCE

Lors du règne du roi et de l’empereur Rodolphe II, la développement de la verrerie de Bohême connu une forte croissance. En effet, véritable fer de lance économique, l’industrie du verre avait un véritable impact sur le marché Européen.

En 1683, le maitre-verrier M.Müller fait la découverte de la recette miracle d’un verre aux qualités comparables d’un cristal. Naissance du cristal de Bohême, cette date marque une avancé importante dans l’industrie du verre.

Bohême va alors conquérir le monde, surpassant le cristal de Murano.

LE CRISTAL DE BOHÊME EN 2018 :

Avant la seconde guerre mondiale, plus de 8000 artisans étaient présents en Bohême. Le gouvernement décide par la suite d’accorder une plus grande importance à cette industrie florissante. C’est ainsi qu’il décide de nationaliser et concentrer la production après la Seconde Guerre mondiale. Lors de la chute du communiste en 1989, les usines vont alors peu à peu reprendre leur indépendance en se développant à l’international.

Aujourd’hui, en se baladant dans la ville de Prague, de nombreux magasins proposent les cristaux de Bohême. L’industrie du verre est encore très importante, plus de la moitié de la production est destinée à l’export.

Parmi les grands noms, on retrouve la cristallerie Moser, créée en 1857. La petite manufacture familiale d’origine a fait place à une entreprise de renommée mondiale, image de luxe et d’exception.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *