Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 16 Juil, 2018 dans Authentique Europe | 0 commentaire

La Serbie, un petit pays de l’Est

La Serbie, un petit pays de l’Est

Invasions de toute part, la Serbie a connu un mouvement migratoire au fil des ans. Ainsi, le pays devint multiethnique et multiculturel. Anciennement République fédérale de Yougoslavie, le territoire serbe devint autonome et adopta une nouvelle Constitution de la République. Trois ans après, elle établit une demande d’adhésion à l’Union Européenne.

Pays en constant développement, il est comme ses voisins, méconnu de la plupart des personnes. Ayant le sens de l’hospitalité et de l’amabilité, leur cuisine est copieuse et pimentée avec des influences méditerranéennes, orientales et austro-hongroises. Leur monnaie nationale est le dinar (RSD) où 1 dinar correspond à 0.33 €. Par ailleurs, 85% sont chrétiens orthodoxes, 5.5% sont catholiques et 3.2% sont musulmans. La fête nationale a lieu le 15 février.

Les villes à visiter particulièrement sont : Belgrade, la Capitale ; Novi Sad réputée pour ses événements culturels et festivals ; Kragujevac, un centre économique, culturel, universitaire, médical, et politique ; Nis, ville natale de l’empereur Constantin le Grand ; et Pristina, où l’on a l’impression que le temps s’est arrêté. Si vous vous rendez dans les villages, vous vous apercevrez que les serbes sont chaleureux et vous accueillent comme si vous faisiez partie de la famille.

Trois stations thermales, datant des Epoques Romaine et Byzantine, sont réputées dans le pays : Zlatibor, Vrnjacka Banja et Sokobanja.

Niveau géographie, de nombreux massifs sont répartis sur le territoire : Rudnik, près de Belgrade ; Divcibare, un plateau avec quatre réserves naturelles ; Zlatibor, un plateau de collines ; Tara, à la frontière Bosnie-Herzégovine ; Zlatar, entouré de rivières ; Golija, riche en forêts ; Goc, couvert de hêtres et de sapins ; Kopaonik, le plus grand massif du pays (80 km de long) ; Stara planina, un massif formant une frontière avec la Bulgarie ; et Vlasina, un plateau, protégé en tant que région aux caractéristiques exceptionnelles.

Niveau culture, les titres UNESCO ont été attribués au monastère Studenica, au Vieux Ras avec Sopocani, aux Monuments médiévaux au Kosovo et à Gamzigrad – Romuliana, à l’Archive de Nikola Tesla, à l’Evangile de Miroslav, et à la Réserve de biosphère Golija – Studenica. De plus, l’ancienne Yougoslavie a préservé d’importants sites archéologiques comme ceux de Sirmium (l’une des quatre capitales de l’Empire Romain) ; Viminacium (ancienne ville et camp militaire romain) ; Gamzigrad où le palais impérial Felix Romuliana fut construit (site UNESCO) ; Mediana (ancienne résidence des empereurs romains) ; et Caricin grad, ancienne ville byzantine. Les monastères attirent touristes et experts d’art médiéval du fait de leurs sculptures, fresques, et icônes comme le démontrent le monastère de Studenica (site UNESCO), celui de Durdevi stupovi, de Sopocani, etc. Quant aux forteresses et villes fortifiées, il y a en a sept à voir absolument : la forteresse de Petrovaradin de Novi Sad ; la forteresse de Belgrade ; la forteresse de Smederevo ; la forteresse de Maglic ; la ville médiévale de Ras (site UNESCO) ; la forteresse de Golubac, et la forteresse de Nis.

Niveau nature, il y a cinq parcs importants : le parc national Fruska Gora ; le parc national Djerdap ; le parc national Monts Tara surnommé « le toit du monde » ; le parc national Kopaonik dont la beauté est inégalable ; et le parc national Sar-Planina à la frontière de la Macédoine.

Niveau activités, les marches, randonnées et ski sont fortement possibles étant donné le nombre de massifs et parcs sur le territoire. Le cyclisme, avec la Véloroute Danube de la Fédération européenne de cyclisme et la Course cycliste internationale « A travers la Serbie » depuis 1939, est très pratiqué. On peut également faire de l’équitation car il y a de nombreux haras. Le rafting en eau vive et en radeau ; l’escalade ; et le vol (à voile, parapente, aéronef, motorisé, parachute, montgolfière) sont aussi de pratique courante.

 

La faune, quant à elle, compte 360 espèces d’oiseaux recensés comme l’outarde barbue, la corneille noire, le busard des roseaux, le pinson des arbres, … et j’en passe ! Vous trouverez également chamois, ours, renard, putois, chacal, lynx, loup, belette, blaireau, sanglier, mouflon, cerf élaphe et de Virginie, daim européen et chevreuil…

Petit pays mais très chaleureux et riche niveau nature, histoire et culture, la Serbie demeure un endroit parfait pour des vacances ou un court séjour.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *