Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 23 Août, 2019 dans Authentique Europe | 0 commentaire

Croisière spéciale expédition dans l’Antarctique

Croisière spéciale expédition dans l’Antarctique

Une croisière d’expédition en Antarctique, la région la plus méridionale du globe, est le gage d’une aventure unique. Ce voyage conjugue détente et émerveillement au fil de paysages polaires faits de glaciers, de banquises et d’îles rocheuses peuplées de manchots, d’otaries et d’oiseaux aquatiques. Ces croisières se programment généralement à bord de navires spéciaux disposant d’un grand confort.

 

Le « Continent Blanc », en quelques mots

L’Antarctique, aussi connu sous le nom du « Continent Blanc » ou « Continent Austral », est le continent le plus au sud de la planète. Constituée de glace en grande partie, cette région est découverte pour la première fois en 1819 par le navigateur britannique William Smith. Cette région a su conserver son authenticité jusqu’à nos jours. Inhabitée et d’emblée inhospitalière, elle attire bon nombre de touristes avides d’aventures chaque année. La croisière d’expédition demeure la meilleure façon de l’aborder.

L’Antarctique est soumis à de rudes conditions climatiques. Le Continent Blanc est en effet la région la plus froide du globe et les précipitations y sont rares. Les croisières y sont programmées de novembre à mars, correspondant à l’été austral. La période la plus indiquée demeure entre janvier et février lorsque les températures tournent autour de 5 à 10 °C sur les côtes. Certains bateaux de croisière d’expédition arrivent alors à atteindre l’extrême sud, au-delà même du cercle polaire antarctique.

Plusieurs compagnies de croisière proposent des croisières d’expédition en Antarctique, comme les croisières sur la compagnie Ponant. Elles durent généralement entre 5 à 12 jours. Elles sont programmées le plus souvent dans la ville argentine d’Ushuaia. Les amateurs de grands voyages peuvent embarquer pour des itinéraires plus longs, d’une trentaine de jours. Ces circuits au départ d’Australie parcourent les îles australiennes et néo-zélandaises avant d’aboutir aux sites historiques du Continent blanc.

 

Les escales marquant les croisières en Antarctique

Le fameux passage de Drake est une étape immanquable d’une croisière en Antarctique. Ce passage sépare la Terre de Feu, ce chapelet d’îles éparpillé à la pointe sud du continent sud-américain, de l’Antarctique. Ce bras de mer est nommé d’après Francis Drake, un explorateur britannique du 16e siècle. En traversant le passage de Drake, les croisiéristes ont la chance d’observer des dauphins et des baleines. Les albatros, les pétrels géants et d’autres espèces d’oiseaux marins forment un cortège étonnant à chaque traversée.

Après la traversée du passage de Drake, une autre expérience unique attend les croisiéristes le long de l’Antarctic Sound ou le détroit Antarctic. C’est un bras de mer de 48 kilomètres de long séparant la péninsule Antarctique des îles Joinville. Ce parcours dévoile des sites d’expédition chargés d’histoire, notamment Paulet Island et Hope Bay. Ces îles servent également de refuge à des oiseaux de mer comme les labbes, les goélands dominicains et les pétrels du Cap. Des icebergs tabulaires détachés de la plateforme glaciaire Larsen émaillent également l’Antarctic Sound.

Les eaux larges de la péninsule Antarctique constituent également un spot d’observation animalière remarquable. Durant l’été austral, le krill y est abondant et attire ainsi les cétacés. Baleines à bosse, orques et rorquals offrent alors des ballets aquatiques étonnants le long des côtes. D’autres mammifères marins s’observent dans ces eaux comme les otaries et les phoques en plus des manchots et autres oiseaux de mer.

Éparpillées à environ 130 km au nord-est de la péninsule Antarctique, les Îles Shetland du Sud constituent une autre escale phare d’une croisière sous ces latitudes. Les Îles Shetland du Sud sont habitées, bien que leur territoire soit quasiment recouvert de glaces. Les visites y dévoilent des stations de recherche scientifique, en particulier sur l’île King George. Les passionnés d’histoire apprécient aussi les balades sur l’île Livingston où sont conservés de nombreux sites datant du 19e siècle. Ils peuvent faire un tour à Hannah Point pour observer des manchots papous, des manchots à jugulaire, des phoques à fourrure et des éléphants de mer.

 

Les bateaux affrétés aux croisières en Antarctique

Ce ne sont pas tous les bateaux de croisière qui peuvent effectuer des circuits en Antarctique. Ils disposent généralement d’une coque renforcée et arrondie afin que la glace n’y trouve pas de prise. Ces bateaux d’expédition possèdent également une fonction de brise-glace pour leur permettre de se frayer facilement un chemin dans des eaux où la glace se forme facilement. En général, ce type de navire est de taille humaine. Ils embarquent tout au plus 300 passagers et garantissent une croisière intimiste.

Ces bateaux d’expédition reçoivent généralement leurs passagers dans un cadre luxueux et proposent un service haut de gamme à bord comme le cas des unités des compagnies Ponant et Silversea Cruises. Rénové en 2017, le Silver Cloud Expedition de Silversea Cruises est assigné à des croisières d’expédition effectuées dans des régions glaciaires comme l’Antarctique. Ce bateau possède une capacité d’accueil limitée à 254 passagers qui sont choyés par 212 membres d’équipage.

Le Silver Cloud Expedition abrite de spacieuses et luxueuses suites, dont 80 % comprennent une véranda privée offrant une vue dégagée sur les paysages. Ce bateau possède un salon panoramique où les passagers peuvent admirer les icebergs, les glaciers et la faune de la région tout en restant au chaud. Quatre options de restauration sont disponibles à bord. Pour compléter votre aventure polaire, ce navire dispose d’une vingtaine de bateaux pneumatiques dédiés aux excursions.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *