Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 11 Juil, 2017 dans Authentique Asie | 0 commentaire

MYANMAR OU BIRMANIE

MYANMAR OU BIRMANIE

La Birmanie couvre une superficie de 676,552 km2. Elle jouxte au nord la chine, à l’ouest l’Inde et le Bangladesh, à l’est la Thaïlande et le Laos. Au sud, sa côte sur l’océan Indien forme une frontière naturelle. Tillée en forme de diamant, on la compare souvent à un cerf – volant prolongé d’une queue. L’administration répartit le pays en sept états et sept circonscriptions (Divisions). Les sept Etats correspondent au territoire des principales ethnies qui , avec les Birmans ,composent la nation : Kachins , Kayahs , Karens , Chins , Mons , Rachines ( Arakanais ) et Shans .La Birmanie fait partie des pays privilégiés par la nature . Son sol riche, fournit en abondance du riz et d’innombrables produits agricoles. Ses vastes forêts offrent une large variété d’arbres dont on tire des bois précieux .Son sous – sol contient du pétrole et des pierres précieuses telles que le rubis, le saphir et le jade. Rivières et cours d’eau regorgent de poissons, et la mer qui longe les côtes birmanes recèle, outre des fruits de mer, les plus belles perles du monde. Il n’est donc pas surprenant que ce pays ait été décrit comme un Eldorado, un paradis asiatique aux richesses infinies. Mais aucun pays au monde n’est un vrais paradis et, malgré ses richesses naturelles, la Birmanie ne fait pas partie des nations riches du monde actuel. Elle n’en est pas moins un pays d’une extrême beauté, peuplé de nombreuses ethnies dont la plus importante, celle des Birmans, lui a donné son nom.

La Birmanie est essentiellement un pays agricole. Son climat et son sol, notamment dans le riche delta de l’Ayeyawaddy, sont propices à la culture du riz. Autrefois premier exportateur de riz au monde, le pays réalise encore aujourd’hui plus de 40 % de ses exportations avec cette céréale. Mais elle n’est pas seulement un produit d’exportation, elle est la nourriture de base quotidienne des Birmans. Même dans les régions montagneuses où le riz pousse moins abondamment, les habitants en mangent au moins une fois par jour. Dans les plaines qui produisent l’essentiel du riz, on pratique la culture humide. Les champs sont immergés soit par les pluies soit, dans les régions plus sèches, par un système d’irrigation. Le riz germé est semé (en avril) dans des champs « pépinières «. Au bout d’un mois, les pousses d’environ 30 centimètres sont repiquées à la main, tâche pénible et fastidieuse généralement exécutée par les femmes. Les longues rangées de femmes courbées dans les champs. Remplis d’eau sont une image typique de la Birmanie  .Le repiquage du riz, qui joue un rôle si essentiel dans la vie du pays, est le thème de nombreux chants et danses. La récolte se fait aussi à la main. Les techniques et les machines agricoles modernes ont fait leur apparition, mais les méthodes traditionnelles dominent encore. Dans les régions montagneuses, on pratique la culture sur brulis. On prépare un champ en abattant les arbres et en brulant les broussailles. La pluie qui tomber sur la végétation coupée enrichit le sol où sera planté le riz. Après quelques années, lorsque la terre est épuisée m le champ est abandonné pour un autre, à son tour débroussaillée brulé. En montagne, on pratique également la culture en terrasse, mais assez rarement.

Hormis le riz, les principales cultures vivrières sont la canne à sucre, l’arachide, diverses céréales, le maïs et le sésame, auxquelles s’ajoute une culture intensive de millet, de tabac, de coton et d’hévéas. Au gré des saisons la Birmanie offre une immense variété de fruits et de légumes. Les fruits tropicaux tels que mangues, bananes, durians, corossols, mangoustans, pastèques, ananas y abondent: le Plateau Shan produit des fraises, des avocats et d’autres fruits nécessitant un climat plus tempéré. Le nord de l’Le nord de ltat shan spécialisé dans le thé. Les Birmans ne se contentent pas de boire beaucoup de thé, ils en consomment aussi les feuilles macérées. Le café est cultivé dans les Monts Chins, à côté des pommiers, poiriers, et muriers. Les ressources minières ressources minières sont également considérables; charbon, pétrole, gaz naturel, plomb, zinc, étain, wolfram et argent. Le pétrole produit en Birmanie centrale suffit à couvrir les besoins du pays. Les principales industries birmanes concernent la production de ciment. de cigarettes, d’engrais, de savon, de sel , et de textiles . Ces produits sont pour l’essentiel consommés par les Birmans, mais une partie du ciment est exportée. Les exportations du pays reposent en majorité sur les produits agricoles et naturels : riz céréales, bois métaux de base et d’argent. A environ 200 km au nord est de Mandalay, Mogok, connu sous le nom de la « la ville ou vallée des rubis « et sa région fournissent la plupart des pierres précieuses, rubis compris, de la Birmanie depuis le 13 e siècle.

Savoie Myanmar : votre agence francophone en Birmanie Savoie Myanmar est une agence locale, dédiée au tourisme sur-mesure, francophone et au service absolu de ses clients. Elle fonctionne sans intermédiaire, ce qui vous garantit à la fois la meilleure prise en charge et les meilleures conditions tarifaires. L’agence Savoiemyanmar est basée à Rangoon (désormais Yangon). Elle est dirigée par une guide francophone professionnelle Votre Birmane Wah est une société privée officielle, à 100% birmane et autorisée par le gouvernement birman sous le numéro de licence Kha 1798. Savoie Myanmar emploie un personnel francophone de qualité, à même d’organiser au mieux votre voyage et de vous accompagner à votre convenance dans votre voyage. Ainsi, Wah après une carrière au Ministère de l'hôtellerie et du Tourisme jusqu’en 2004, a travaillé comme guide francophone et organisatrice dans une agence birmane où elle était en charge des voyageurs adressés par Nouvelles Frontières. Elle a ensuite créé Savoie Myanmar, agence de voyage spécialisée dans le sur-mesure. De fait et au gré de vos échanges avec elle, Wah vous proposera une formule éloignée des standards, correspondant à vos envies et ouvrant sur des perspectives enthousiasmantes. Wah est également diplômée en Buddha-Dhamma à l’Université Internationale Bouddhiste

N’hésitez pas à présenter votre projet à l’adresse suivante savoiemyanmar@gmail.com

Questionnaire facultatif pour nous aider à mieux vous servir

Quand envisagez-vous de venir en Birmanie ?

Combien de temps comptez-vous rester ?

Combien serez-vous, en distinguant le nombre d’adultes et d’enfants (merci de préciser l’âge des enfants) ? Combien de chambres occuperez-vous ? Même si nous travaillerons ensemble sur ce sujet, avez-vous une idée de votre budget par jour et par personne hors acheminement jusqu’en Birmanie ?

Avez-vous déjà une idée des endroits où vous souhaitez aller ? Dans la positive, lesquels ?

Souhaitez-vous

– être accompagnés en permanence par un guide et/ou un chauffeur ?

– avoir seulement une assistance pour l’organisation du voyage (y compris un chauffeur si besoin sur place) et une hotline en cas d’urgence ?

Etes-vous

– plutôt actifs ?- plutôt sportifs ?- plutôt contemplatifs ?

Souhaitez-vous des hôtels

– simples? Intermédiaires? De grand confort?

Etes-vous tentés par

– un trek? La visite de monuments historiques et religieux? La visite de sites naturels ? la plage ? une croisière sur l’Irrawaddy? Une ballade en montgolfière? Promenade à dos d’éléphants ?

Est-ce que des voyageurs présentent des difficultés à se déplacer ou doivent suivre des régimes stricts ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *