Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 12 Fév, 2018 dans Authentique Voyager | 0 commentaire

Devenir moniteur de rafting

Devenir moniteur de rafting

On pense parfois qu’être moniteur de raft c’est un job d’été, que ce n’est pas un vrai travail. Et pourtant, la profession s’est bien développée et est devenue un métier à part entière. Il est vrai que cela reste bien souvent un métier saisonnier et que l’hiver bien souvent il faut trouver un autre travail mais il existe de plus en plus de moniteurs qui arrivent à travailler durant toute l’année.

Au départ, une passion

Evidement, c’est un travail passion, si on est pas passionné par les sports d’eau vive au départ, ça ne peut pas fonctionner. Il faut du temps, de la connaissance et l’envie de la partager avec tous ceux qui le souhaitent. C’set beaucoup plus facile pour ceux qui ont baigné dedans depuis leur plus jeune âge.

Les formations professionnelles

Si on pratique le canoë kayak depuis de nombreuses années et qu’on aime faire du bateau en rivière ou en mer, on peut arriver à se poser la question d’en faire son métier. Le rafting dépend de la discipline du canoë kayak. Il est impératif de savoir faire du kayak pour pouvoir se former en raft. Les formations professionnelles sont obligatoires pour encadrer ces activités de pleine nature. Elles sont pour la plupart du temps dispensées par les CREPS ou des centres de formations associatifs un peu partout en France. Ces formations varient d’1 ans à 2 ans, le plus souvent en alternance.

Elles sont parfois prises en charge par les régions ou pôle emploi, ou par les employeurs lors d’un contrat d’apprentissage.

Après la formation, le métier

Une fois qu’on est pratiquant, puis qu’on s’est formé, qu’on a passé tous ses tests et examens nécessaires à l’obtention du diplôme souhaité, qu’on a demandé sa carte professionnelle au ministère de jeunesse et sport, on peut enfin travailler.

Certains diplômes permettent de se mettre à son compte, d’autres ne le permettent pas et nécessitent d’être salarié. Les moniteurs de raft sont souvent salariés durant l’été mais dans certaines structures, il est possible de travailler toute l’année. Il faudra alors être polyvalent. En effet, durant l’hiver il y a beaucoup de travail pour préparer la saison d’été. Il y a également des destinations dans le monde qui permettent de travailler en hiver en raft, tout en étant au chaud.

Dans certaines régions en France, les activités d’eau vive peuvent être pratiquées à partir du mois de mars car les combinaisons sont très épaisses et il n’est pas nécessaire d’aller dans l’eau tout le temps.

Tester les activités d’eau vive durant un stage

Si vous n’avez jamais pratiqué (ou très peu) le raft ou le kayak, pour commencer il peut être judicieux de faire un stage de rafting et canoë kayak pour apprendre les bases et découvrir le métier. Durant une semaine, une approche des différentes activités d’eau vive et une progression est proposée. Ensuite, l’idéal est de se rapprocher d’un club de kayak et de pratiquer régulièrement. Avec une pratique de 2 fois par semaine, on peut en 1 ans acquérir un niveau suffisant pour être autonome. Les clubs de canoë sont présents un peu partout en France, même à Paris, il suffit de se rapprocher de la fédération de canoë.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *