Pages Menu
Rss

Suivez-moi au coeur de mes voyages authentiques

Categories Menu

Publié par le 22 Nov, 2017 dans Authentique France | 0 commentaire

L’hydrospeed

L’hydrospeed est une activité de rivière de plus en plus développée. Elle peut se pratiquer dans le monde et à plusieurs endroits en France.

L’hydrospeed sur l’Aude

L’hydrospeed, également appelé « nage en eau vive » est l’activité idéale à pratiquer dans le Sud de France et plus particulièrement sur l’Aude, en région Languedoc Roussillon.

Des barrages et usines hydroélectriques régulent le débit de l’Aude toute l’année, ce qui rend possible la pratique des sports d’eau vive même au mois d’aout. Une journée d’hydrospeed sur l’Aude, combiné avec du rafting le matin est le cocktail idéal pour une journée nature réussie.

3 parcours possibles

Le fleuve Aude est riche et varié, il permet de pratiquer sur plusieurs portions pour tous les niveaux.

Découverte

Le premier niveau est un parcours découverte destiné aux familles ou aux personnes pas spécialement sportives, qui désirent tout simplement découvrir l’activité en sécurité. Le parcours d’1 heure permet une première approche sans difficulté et d’acquérir les bases de l’activité.

Sportif

Le parcours sportif est accessible sur une première activité pour les personnes sportives qui n’ont pas peur de se retourner dans les rapides et qui souhaitent des sensations fortes ou qui ont l’habitude de palmer. Il faut compter environ 1h30 pour ce parcours qui se déroule dans les gorges de Saint Georges, en amont d’Axat.

Expert

Le parcours idéal pour une deuxième séance pour un max de sensations et de dépassement de soi. C’est un parcours très technique avec des rapides de classe 4. Pour ce parcours, les effectifs des groupes sont réduits à 6 personnes pour des raisons de sécurité.

Ce parcours peut exceptionnellement être fait sur une première séance pour les plongeurs qui ont déjà l’habitude de palmer régulièrement.

L’hydrospeed en France

Cette activité existe chez nous depuis plus de vingt ans, à cette époque, les flotteurs étaient en plastique avec des poignées en fer pour s’y accrocher. Ils étaient très lourds à manier et très encombrants mais il n’y avait à cette période rien de mieux. Plus tard, dans les années 2000, les flotteurs en mousse ont fait leur apparition pour le plus grand bonheur des pratiquants !

Ces flotteurs en mousse sont très légers et très solides, les mains sont maintenant à l’intérieur pour plus de sécurité, il suffit de les passer dans les poignées. Depuis, la nage en eau vive se développe, la compétition, organisée par la fédération de plongée se déroulent un peu partout en France, entre Quillan et Axat en 2016 ont été organisés les championnats de France de descente. Un superbe parcours dans les gorges de Pierre Lys avec de beaux rapides techniques.

Les palmes, sont les même qu’en plongée, on pourrait penser qu’il faut des palmes de bodybord (activité à laquelle l’hydrospeed ressemble le plus) mais il est préférable d’avoir davantage de propulsion, les palmes de plongée sont donc idéales.

Il n’est pas possible de s’attacher au flotteur avec un leash, comme en bodyboard pour des raisons de sécurité, en effet, les obstacles présents dans la rivières (rochers, arbres…) peuvent présenter des dangers si on est attaché à celui-ci.

Pour pratiquer l’hydrospeed, il est préférable d’être encadré par un guide professionnel.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *